Restauration de l'Eglise Saint Roch de Letia

L'Eglise Saint Roch de Letia : un Héritage.

XVIème et XVIIème siècles

Le hameau de Cugugnana de Letia possède :

  • une Eglise Paroissiale dédiée à Saint Michel Archange, éloignée des habitations.
  • une Chapelle, située au cœur du hameau, d'abord dédiée à Saint Jacques, puis à Saint Roch à partir de 1686 . En 1703, la Chapelle Saint Roch devient Eglise Paroissiale.

Contemporains de ces périodes, subsistent dans l'Eglise actuelle :

  • des pierres taillées provenant de l'Eglise Saint Michel, visibles sur le clocher, mais cachées par le crépit extérieur de l'Eglise.

 

  • un ciboire provenant (à une époque et dans des circonstances inconnues) de l'Eglise San Giovanni di Cinarca, détruite et incendiée par les Genois en 1567.
  • une conque baptismale offerte par l'Evêque du diocèse de Sagone au milieu du 17ème siècle . Elle mentionne ses prénom, nom et titre : « Pizzurnus Episcopus Sagonem ».

XIXème siècle

Dès 1800, les habitants projettent d'agrandir leur Eglise.

Les travaux ne sont mis en route que dans les années 1860, grâce à des souscriptions volontaires à partir de 1854, et à l'instauration en 1862 d'une taxe dédiée (l'Angaria).

L'avancement des travaux dans les années 1870 est rendu difficile :

  • par de perpétuelles difficultés financières dûes à la pauvreté du hameau.
  • par le mauvais état des chemins, obligeant parfois les habitants à transporter des matériaux , les hommes sur le dos et les femmes sur la tête.

Une aide du Conseil Municipal en 1878, et une subvention accordée par l'Etat en 1880 permettent l'achèvement de l'Eglise en 1882 sauf le toit du clocher, à une seule pente.

XXème siècle

Décors peints

Au début des années 1920, le Conseil de Fabrique de la Paroisse engage pour la décoration intérieure de l'Eglise Ivan Choupik, peintre Ukrainien réfugié en Corse après la révolution russe de 1917.

Il a décoré le choeur, la nef, les voûtes latérales et leurs piliers, les corniches et toutes les parois.

Trois fresques remarquables ornent le choeur :

  • la Cène, d'après Léonard de Vinci.
  • la Vierge en Assomption, inspirée de Murillo.
  • la Descente de Croix, d'après Rubens.

Un tableau ancien

En revers de façade, un tableau signé Piovelli représente la Vierge entourée de Saint Michel et Saint Roch, réunissant ainsi les deux Saints Patrons successifs de la paroisse.

D'autres éléments du décor

Parmi les objets mobiliers, on peut remarquer :

  • Un Chandelier de Ténèbres, - traditionnellement utilisé pendant l'Office des Ténèbres.
  • La statue en carton pierre de Saint Roch, portée en procession le 16 Aout, jour de la Fête Patronnale.

Processus de dégradation

Au cours du siècle,

  • les décors peints se dégradent peu à peu, à cause de l'humidité créée par d'importantes infiltrations. Ces infiltrations proviennent du toit, du clocher et de la pente de la route qui surplombe le soubassement du mur nord.
  • les vitraux ont été endommagés.
  • la modernisation de l' installation électrique devient nécessaire.

XXIème siècle

Des restaurations et des modernisations sont réalisées grâce à la Municipalité, aux initiatives de donateurs privés, à la création d'une première Association en 2000, puis de l'Association actuelle en 2010 :

  • la réfection de la toiture, l'assainissement et la protection du clocher permettent de supprimer une grande part des infiltrations.
  • Les murs extérieurs de l'Eglise sont repeints.
  • L'installation électrique est mise aux normes.
  • Les vitraux sont restaurés.

Bientôt réalisées, car financées et votées :

  • la sacristie financée par la Municipalité, et sa cave, financée par l'Association.
  • les travaux sur la route éliminant les infiltrations pluviales dans le mur nord, financés par le Service des Routes du Conseil Général.

La nouvelle étape est la restauration des décors peints de l'Eglise, rendue urgente par leur état de dégradation.
C'est l'objet de la souscription publique ouverte en Septembre 2015 par l'Association en partenariat avec la Fondation du Patrimoine.

Bibliographie

  • Association Letia-Catena : site et « Patrimoine religieux de la Communauté de Letia »
  • Pierre-Claude Giansily : « Histoire de la peinture en Corse et Dictionnaire des Peintres »